retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB. 2011 - 2016

François-Xavier Chanioux

MÀJ 28-02-2019

Persistance retinienne, 2014

Masque à Gaz C38 de 1939, théière en céramique, résine, fibre de verre, peinture laquée ;
60 x 20 x 25 cm

Persistence of vision, 2014

C38 Gazmask 1939, teapot, glassfiber, resin, gloss paint ; 60 x 20 x 25 cm
Masque a gaz C38 1938, théière, fibre de verre, résine polyester, peinture laquée ; 60 x 20 x 25 cm

perstistance réinienne#2, 2014

Aspirateur a main, batte de baseball en bois, fibre de verre, résine polyester, peinture laquée, bois ; 170 x 50 x 120 cm

Persistence of vision#2, 2014

Hoover,,Wood baseball bat, glass fiber resin, gloss paint, steel ; 170 x 50 x 120 cm

Henri Bergson comparait la conscience de l’ homme  à l’ appareil cinématographique et considérait que la notion de mouvement est une projection mentale. Depuis les années 70, l’ étude neuroscientifique de la conscience est devenue une discipline majeure et  plusieurs études envisagent la conscience humaine comme une série de plans fixes qui s’ enchaîneraient entre eux, telles les images d’ un film.
L’ effet Phi et la persistance rétinienne permettent justement la transition entre ces images. Le cerveau comble cette absence avec ce qui semble le plus vraisemblable et logique.

La série  Persistence of vision matérialise cet effet Phi en tant qu’ espace mental entre deux images, dans le cas présent entre deux objets. Le tracé entre les objets reproduit le schéma cognitif, il est ici déplacé du champ abstrait de la conscience au champ sculptural.

L‘interstice apparaît comme une forme abstraite, un 3 ème objet qui évoque à la fois l’ idée des 2 objets et l’ idée d’une autre forme. Devenue autonome, elle raconte une transition, une translation, un simple déplacement.