retour à l'accueil

Documentation d'artistes diplômés de l'EESAB. 2011 - 2016

Eve Cerubini

 «  LA PELOTE QUE CHAQUE ANIMAL SE FORME EN S’ENROULANT DANS LE MONDE CONSTITUERA UN TERRITOIRE ET LE MONDE N’EST RIEN D’AUTRE QUE L’INTERPENETRATION DE TOUS CES TERRITOIRES ENTRE EUX  »

 JEAN-CHRISTOPHE BAILLY


Mes recherches et mes travaux s’articulent autour de la question des rapports que nous entretenons avec l’animal. En particulier, la relation des hommes avec leurs animaux domestiques et familiers. Au-delà d’un attachement profond pour l’animal et en particulier pour le cheval, il m’intéresse d’observer et de rendre compte de ces territoires communs que nous partageons, de la place que chacun tient au sein de sa propre espèce.

Le langage plastique me permet de mettre en place des dispositifs de réflexion et d’interaction avec l’animal, de mélanger mes différentes sources d’inspiration quel qu’en soit le champ d’investigation au départ (Art - Éthologie - Philosophie). Ce qui m’est important, c’est d’évoluer à la frontière de ces territoires, inscrire mon travail dans un devenir, un objet en mouvement. Je pose un regard sensible et singulier sur ces relations entrecroisées. Mes interrogations tendent à explorer ces attachements, ces préférences, ces comportements, ces modes de vivre ensemble. J’utilise différents médiums, tels que, la sculpture, la photographie et principalement la vidéo. Le langage filmique me permet d’observer directement la relation de l’homme et de l’animal. Pour montrer mes travaux, je privilégie l’installation, il m’est important de mettre certaines pièces en relation, (vidéo/installation - photographies/sculptures). Mes dispositifs de travail ne cherchent pas à approuver ou déprécier tel ou tel comportement/relation avec l’animal mais à le rendre visible au travers de ma propre sensibilité. Aujourd’hui mon travail s’inscrit également dans une volonté documentaire.